Rechercher dans ce blog

dimanche, novembre 07, 2010

225- Djilali de Raïna Raï

video
Raina Rai ( Ya zina ) à la Villette Paris 1986 Vidéo de ZDIGZDANGO in Net

_______
Nous venons d’apprendre que Djilali RAZKALLAH a décédé hier, après une longue et pénible maladie.
Djilali Razkallah, chanteur emblématique du groupe Raïna Raï, puis Amarna, avait « cassé la baraque » comme on dit, en ces années 70 et 80, quand le Raï devint une musique du monde.
Djilali et son groupe allaient prendre des chemins de traverse, et au lieu de chanter le raï ambiant, parvinrent à exhumer et à mettre au goût du jour, le patrimoine de l’Ouest algérien, celui du « Chi3r el melhoune », avec des arrangements qui révolutionnèrent ce mode musical.
Djilali est tombé gravement malade depuis des mois. De Sidi Bel Abbès où il résidait avec sa famille, de véritables appels à l’aide furent lancés par ses proches et ses amis. Mais sans aucun écho, puisque Djilali fut livré à son propre sort. Ses derniers moments furent emplis d’amertume. Le besoin, la douleur physique et l’ingratitude des hommes l’accompagnèrent jusqu’à sa mort. Sa famille fut durement éprouvée par cet abandon, et ne put rien faire pour lui que de pleurer de rage, sur youtube et ailleurs.
Et ainsi, comme tous nos autres artistes qui l’ont précédé dans cette situation, Djilali est mort dans le dénuement et l’oubli, au moment où des parvenus grossiers vont soigner leurs hémorroïdes à l’hôpital américain de Paris.
J’ai connu Djilali, je l’ai vu évoluer à Sidi Bel Abbes, où il était adulé. Je le voyais souvent dans la rue, au milieu de ses frères algériens, un sourire éclatant aux lèvres. Il était jeune, il était beau.
Quelle est donc cette malédiction qui meurtrit ainsi les plus attachants d’entre-nous, pendant que les beggaras beuglent leur morgue.
Comment pouvons nous permettre ainsi, que nos artistes meurent dans l’indigence et le désarroi ? J’ai la rage.
Quelle honte!
D.B in http://www.lequotidienalgerie.org/2010/11/06/razkallah-djilali-est-mort/
_________
Raïna Raï, (arabe : راينا راي) est un célèbre groupe algérien de la musique Raï. Originaire de la ville de Sidi Bel-Abbès, leur style de musique qui mêle raï traditionnel et rock a trouvé un public large conquis dès les premiers tubes sortis
Le groupe a été créé en décembre 1980 à Paris, lancé par des anciens chanteurs des groupes les Aigles noirs et Les Basiles sous l’impulsion d’un musicien de Sidi Bel-Abbès établi en France, en l’occurrence Tarik Chikhi.
Le groupe fait son apparition, à l'occasion d'un concert de soutien à la première radio de l'immigration "Radio Soleil".
Ses membres fondateurs sont : Tarik Naïmi Chikhi, Kaddour Bouchentouf, Lotfi Attar et Hachemi Djellouli.
Ses membres : Kada Guebbache : Interprétation & Bass Guitare Hachemi Djellouli : Percussions Lotfi Attar : Guitare Abderahmane Dendane : Saxophone Djilali Rezkallah : Interprétation & Karkabou (décédé le 06 novembre 2010) Amine Nouaoui : Interprétation Amine Dahane : Clavier Samir Mrabet : Clavier
Ses albums :
Raina Rai, 1982, Sadi Disques.
Hagda, 1983, auto-production (HTK Productions) dont deux titres furent utilisés dans la bande originale du film Tchao Pantin de Claude Berri avec Coluche.
Rana Hna, 1985, Edition Rachid & Fethi.
Mama, 1988, Edition Rachid & Fethi.
Zaama, 1993, Musidisc.
Bye Bye, 2001, Lazer Production
In : http://fr.wikipedia.org/wiki/Ra%C3%AFna_Ra%C3%AF#Membres


video
Raina Rai - Ya zina de DJELSSADZ in Net
____________

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire