Rechercher dans ce blog

dimanche, décembre 04, 2011

298 - Bokra Tomorrow

videoBokra Tomorrow
       

30 artistes du Moyen-Orient et du Maghreb chantent Bokra (demain)

Le «We are the world» panarabe
«Nous sommes un nouveau jour, une bannière de paix. Nous sommes une flûte d’amour et un âme de musique. Nous sommes mille et une nuits des rêves de l’Orient». Tels sont les lyrics (paroles) du nouvel hymne pacifique tombant à point nommé avec le printemps arabe, diffusé en exclusivité sur la chaîne de télévision MBC et Platinium Records.

Ils sont une trentaine de chanteurs et chanteuses issus du monde arabe. Ils s’appellent Kadhem Essaher (Irak),
Majda Erroumi (Liban), Souad Massi (Algérie), Asma Lamnaouer (Maroc), Rim Banna (Palestine),  Saber Rebaï (Tunisie), Hayat El Idrissi (Maroc)… Et ils interprètent une chanson. Un clip. Un hymne. Mais avec une voix unique. Celle de la liberté, de la paix, la tolérance, l’espoir, la fraternité et l’amour en chœur pour ne pas dire en cœur… sur la
main : Bokra  (Tomorrow, demain). Avec en prime, une guest-star, Akon, le grand chanteur américano-sénégalais de R’n’B et la célèbre chanteuse colombienne Shakira, en guise d’«intro» et précieuse caution au projet Bokra. La chanson Bokra (Tomorrow) est une sorte de We Are The World panarabe (USA For Africa, 1985 contre la famine en Ethiopie, coécrite par Michael Jackson et Lionel Richie). Et, justement, produite par Quincy Jones qui avait été le chef d’orchestre et l’arrangeur de We Are The World et le producteur de l’album de tous les temps Thriller (1982) de Michael Jackson. Bokra (Tomorrow) a été enregistrée dans des studios à Rabat (Maroc) et à Dubaï (Emirats arabes unis) et un clip y a été tourné avec l’ensemble des artistes.


RED ONE AUX MANETTES


Yusuf Islam, alias Cat Stevens (Father And Son, Wild World...) devait participer à Bokra, en marge du Festival Mawazine de Rabat (du 20 au 28 mai 2011), comme il a été annoncé. Mais, vraisemblablement, il n’a pas été retenu. Et ce, sous les auspices de Quincy Jones en tant que producteur, en collaboration avec Red One, alias Nadir Khayat, le producteur américain d’origine marocaine — ayant collaboré avec Lady Gaga, Jennifer Lopez, Mika, Kat De Luna, Enrique Iglesias, Space Cowboy, Ciara, Shakira, Michael Jackson, Nicole Scherzinger, Usher et Lionel Richie —, Badr Jafar, producteur exécutif du projet Bokra (Tomorrow) et président du Global Gumbo Group (G3), Quincy D. Jones III (fils de Quincy Jones, producteur musical ayant officié avec Tupac, Ice Cube, and L. L. Cool J et mixé pour Prince, Lionel Richie, Everlast, Morcheeba, Queen Latifah…). Le clip Bokra (Tomorrow) a été réalisé par Malek Akkad (The Psychic Murder avec James Russo, Halloween), le fils de Mustpha Akkad, l’auteur du film Errissala.


LAISSEZ VOTRE EGO à l’ENTREE


Quincy Jones, certes, il est sympathique, mais il est intraitable avec les artistes.
A l’entrée du studio d’enregistrement à Rabat, il a collé une note à l’endroit des chanteurs arabes : «Prière de laisser votre ego devant la porte !».  Les lyrics (le texte initial en anglais) sont de Quincy Jones et la traduction en arabe a été conçue par la chanteuse libanaise Majda Erroumi. «J’espère que demain t’apportera mieux que toi, mieux que moi/Alors, tu ne devras jamais cesser d’aspirer à tes espoirs et rêves/Tu dois te lever, sortir, entrer pour être fort/Si nous essayons, nous pouvons voler vers d’autres endroits/Et nous ne serons jamais loin de demain, aujourd’hui/Tout ce que nous demandons, ce sont nos précieux rêves et des amis que nous croyons/Et nous allons délivrer partout  notre message d’amour», disent les lyrics de Bokra (Tomorrow).


QUINCY JONES, C’EST GUMBO !


Un hymne humaniste et pacifiste interprété par une pléiade d’artistes tels que Diana Karazon (Jordanie), Cheb Djilani (Libye), Salah Al Zadjali (Oman), Essa El Kubaisi (Qatar), Ahmed Hussein (Koweït), Asma Lamnaouer et Hasna Zallagh (Maroc), Tamer Hosny (Egypte), Latifa Arfaoui (Tunisie) ou encore Waed (Arabie Saoudite). Quincy Jones, présentant le projet Bokra (Tomorrow), dira non sans passion : «C’est une chanson d’espoir et de valeurs universelles, comme la tolérance. Nous croyons que les artistes peuvent changer le monde. Je suis fier que des artistes du Maghreb et du Moyen-Orient participent à la première création du Global Gumbo All Stars. Je remercie Red One pour la devise : ‘‘Love, live and give’’ (Aimer, vivre et donner), Majda Erroumi pour les lyrics en arabe, Siedah Garrett pour ceux anglais (la chanteuse américaine ayant écrit et fait les duos Can’t Stop Loving You et Man In The Mirror avec Michael Jackson sur l’album Bad, 1987). Nous avons-là les meilleurs talents de la planète. Le changement est dans le monde entier. C’est le pouvoir de la
communication ; ‘‘You got to go to no !’’ (Tu dois aller vers le non !)». Commentant le projet Bokra (Tomorrow), la chanteuse saoudienne dira : « Nous avons participé à ce projet musical aux côtés d’artistes venant de 16 pays du Moyen-Orient et du Maghreb. Aussi, avons-nous senti que nous étions fiers de participer à une chanson (Bokra) portant un message humanitaire et véhiculant la paix. Nous avons enregistré ce titre avec tous les artistes avec un seul cœur...».
Les recettes de diffusion et d’exploitation de Bokra (Tomorrow) seront versées au profit d’enfants du Maghreb et du Moyen-Orient, et ce, pour financer des projets éducatifs, musicaux et culturels ainsi que des bourses scolaires.
 

K. Smailin: El Watan dimanche 4 décembre 2011

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire